sound_icon
Visual Contagions

Valentine
Bernasconi

LA MAIN BALADEUSE

A l’ère du big data, de nombreuses œuvres d’art ont été numérisées et sont dorénavant disponibles à tous, prêtes à embrasser une seconde vie dans l’espace numérique. Basée sur des travaux de recherche en histoire de l’art numérique, La main baladeuse est une œuvre interactive qui propose une communication directe avec une collection de mains provenant de diverses peintures trouvées en ligne. Le processus questionne la possibilité de réinventer le format et la signification de ces chefs d'œuvres qui ont su transcender l’épreuve du temps et prennent dorénavant place dans notre monde virtuel. Il s’agit là de repenser l’image à travers des outils de vision et d’intelligence artificielle, ces derniers permettant de consommer des données à large échelle et de leur offrir une nouvelle histoire à raconter, menée par la main de l’homme.

Valentine Bernasconi est une jeune créatrice suisse née en 1994. S’exprimant à l’origine à travers des techniques d’animation classiques,

c’est grâce à une formation pluridisciplinaire en art et en informatique qu’elle appréhende désormais les nouvelles technologies au profit d’une production artistique. Ingénieure EPFL en humanités digitales, elle réinterprète ici son propre travail de thèse en Digital Visual Studies à l’Université de Zurich sur l’analyse historique et computationnelle des gestes des mains dans la peinture de la Renaissance.

Rui-Long
Monico

_wh1ter0se. arrow_right

Nora
Fatehi

YOU AND MEME arrow_right

Robin
Champenois

TERAVERSTASIS arrow_right

Truck
Thomas

LIGHT BOSSA arrow_right

Visual
Contagions

Projet
de Recherche arrow_right

CONTAGIONS VISUELLES.
LES IMAGES DANS
LA MONDIALISATION.

Commissaire : Béatrice Joyeux-Prunel, avec la collaboration de Nicola Carboni.

Impressum — Branding, webdesign & muséographie virtuelle : Candy Factory